Image Caption 17 Image Caption 18 Image Caption 11 Image Caption 12 Image Caption 17 Image Caption 18
 
 précédent

La musique baroque (2)

[Origines] [Grèce] [Moyen-âge] [Renaissance] [Baroque] [Classicisme] [Romantisme] [Post-romantisme] [20e_siècle] [A suivre]
suivant 


I   Théorie - Formes musicales

II  Les compositeurs baroques

III Les instruments baroques

 

 

Sommaire de ce chapitre

 

II Les compositeurs baroques

-        En Italie

-        En France

-        En Allemagne

-        En Angleterre

-        En Espagne

 

 Les chefs d’œuvre marquants de la musique baroque

-        au 17ème siècle

-        au 18ème siècle

 

 

Les compositeurs baroques

 

Les principaux compositeurs baroques

 

Chaque vignette des tableaux suivants permet d’accéder à la fiche du compositeur, donnant un résumé de sa vie et de son œuvre, ainsi que des liens à des œuvres choisies sur internet.

 

Le baroque en Italie

 

C’est en Italie que nait la musique baroque avec la création de l’opéra avec Monteverdi, et le développement de la basse continue.
Le violon trouve ses maîtres avec Corelli et Vivaldi.
D. Scarlatti excelle dans l'art de l'orgue et du clavecin.

 

Monteverdi

corelli

pergolese

vivaldi

C. Monteverdi

(1567-1643)

A. Corelli

(1653-1713)

G.B. Pergolese

(1710-1736)

A. Vivaldi

(1678-1741)

 

Albinoni

T. Albinoni

(1671-1750)

scarlatti

Domenico Scarlatti

(1685-1757)

Et aussi :

Gregorio Allegri (1582-1652),

Francesco Cavalli (1602-1676),

Giacomo Carissimi (1605,1674),

Andrea Falconieri (1586-1656),

Girolamo Frescobaldi (1583-1643),

Francesco Geminiani (1687-1762),

Pietro Locatelli (1695-1764),

Alessandro Marcello ((1684-1750),

Benedetto Marcello (1686-1739) 

Giovanni B. Martini (1706-1784),    Alessandro Scarlatti (1660-1725),     

Alessandro Stradella (1641-1682),    Giuseppe Tartini (1692-1770),     

Giuseppe Torelli (1658-1709),    Giovanni Battista Vitali (1632-1692),

Domenico Zipoli (1688-1726).

 

 

Le baroque en France

 

La France se démarque de l’Italie, en préférant la tragédie lyrique à l’opéra italien, avec Lully et Rameau, et la suite de danses aux sonates et concertos italiens.
Le clavecin trouve son maître en la personne de Couperin, la viole de gambe en la personne de Marin Marais.
Charpentier, Delalande et Campra sont les maîtres du grand motet français.

 

Lully

charpentier

delalande

marais

J.B. Lully

(1632-1687)

 

M.A. Charpentier

(1634-1704)

M.R. Delalande

(1657-1726)

Marin Marais

(1656-1728))

couperin

campra

rameau

François Couperin

(1668-1733)

A. Campra

(1660-1744)

J.P. Rameau

(1683-1764)

 

Et aussi :

Henry Dumont (motets, 1610-1684), André Cardinal Destouches (1672-1749),

Nicolas Bernier (1665-1734),   Louis Couperin (1626-1661),

Antoine Forqueray (viole, 1672-1745),   Henry Desmarest (1661-1741),

Jean-Joseph C. de Mondonville (1711-1772),    Nicolas de Grigny (orgue, 1672-1703), 

Michel Corrette (orgue, 1709-1795),    Joseph Nicolas Pancrace Royer(1705-1755),

Louis-Antoine Dorne (1690-1756),    Louis-Claude Daquin (orgue, 1694-1772), 

Claude Balbastre (1724-1799),   Jacques Duphly (1715-1789), 

J-M Hotteterre (Flûte 1674-1763), Jean-Marie Leclair ( violon  1697-1764), 

Louis Marchand (1669-1732), Louis de Caix d'Hervelois ( viole de gambe 1680-1760), 

Jean-Baptiste Stuck (violoncelle, 1680-1755),   Joseph Bodin de Boismortier (1689-1755),  Michel Pinolet de Montéclair (1667-1737),    Michel Blavet (flûte, 1700-1768).

 


 

 

Le baroque en Allemagne

 

Les musiciens baroques allemands adoptent les formes de l’opéra et de l’oratorio proposées par l’Italie, et font évoluer les formes sonate et concerto, en particulier avec Jean-Sébastien Bach.

 

schutz

pachelbel

Buxtehude

bach

H. Schütz

(1585-1672)

Pachelbel

(1653-1706)

D. Buxtehude

(1637-1707)

J.S.  Bach

(1685-1750)

 

telemann
G.P. Telemann
(1681-1767)

Et aussi :

Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704),

Johann Jakob Froberger (1616-1667),

Reinhard Keiser (1674-1739),

Johann Philip von Krieger (1649-1725),

Johann Kuhnau (1660-1722),

Georg Muffat (1653-1704),

Johann Joachim Quantz (1697-1773),

Jan Dismas Zelenka (1679-1745),

 

 

Le baroque en Angleterre

 

Bien que d’origine allemande, on a classé ici G.F. Haendel dans la musique Anglaise, car il a fait l’essentiel de sa carrière en Angleterre, dont il obtint d’ailleurs la nationalité.

Comme les compositeurs allemands, Purcell et Haendel ont suivi les italiens dans la forme de l’opéra.

 

purcell

haendel

Et aussi :

 

Orlando Gibbons (1583-1625),

John Jenkins (1592-1678)

John Blow (1649-1708)

(professeur de Purcell)

 

Henry Purcell

(1659-1695)

G.F. Haendel

(1685-1759)

 

 

Le baroque en Espagne  

 

La musique baroque espagnole est principalement représentée par le padre Antonio Soler, élève de D. Scarlatti.

 

  

Soler

Padre Antonio Soler    

(1729-1783)

 

 

Le baroque au Portugal 

Carlos de Seixas (1704-1742), 

Francisco Antonio de Almeida (1702-1755)

 

 

Le baroque aux Pays-Bas

(Espagnols, puis Autrichiens) :

 

Henry Du Mont (1610-1684) , Joseph-Hector Fiocco (1703-1741),

Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621)

 

 

 


Les chefs d’œuvre marquants
de la musique baroque

 

 

Quelques  idées pour créer ou compléter votre discothèque baroque

(Liste non exhaustive, bien sur)

 

 

Les chefs-d’œuvre du 17ème siècle

 

MONTEVERDI

Monteverdi

Opéras :

   Orfeo

 

      la fanfare  d’ouverture et le début

   Le retour d’Ulysse dans sa patrie

 

   Le début

Musique sacrée :

   Les vêpres de la vierge

 

   Deux courts extraits

 

JB LULLY

Lully

Le bourgeois gentilhomme (avec Molière)

   Début de la marche pour la cérémonie des Turcs

Armide

 

   Début de la passacaille de l’acte V.

Ballet de la nuit

 

   Début de l’ouverture.

 

PURCELL

Purcell

 

Didon et Enée 

 

   la mort de Didon

 

Le roi Arthur 

   L’air du froid, extrait de l’acte 3.

 

 

MA CHARPENTIER

 

Te Deum

   Le début

 

 

PACHELBEL

 

Canon et gigue en ré majeur

   le Début du célèbre canon

 

 

Marin MARAIS

 

Les folies d’Espagne

   Le début

 

 

 

Les chefs-d’œuvre du 18ème siècle

 

 

PERGOLESE

pergolese

 

Stabat Mater

 

   Le début

 

La serva padrona

 

   Le début

 

VIVALDI

vivaldi

Les 4 saisons

le début du 3ème mouvement de l’été

Stabat mater

le thème de début : (un petit air de ressemblance avec  la  mort de Didon, de Purcell)

Gloria

le début

 

JS BACH

bach

Les 6 concertos brandebourgeois

Le début du 5ème concerto brandebourgeois

Les 2 concertos pour violon et le concerto pour 2 violons

le début du concerto pour violon en mi majeur

Les 4 suites pour orchestre

le début de l’aria de la suite n°3 en ré.

Les 6 suites pour violoncelle seul

le début du prélude de la suite pour violoncelle n° 1

Piano

ou clavecin

Le clavier bien tempéré

le début du 1er  prélude

le début de la 2ème fugue

 

Les variations Goldberg

   Exposé du thème

Orgue

Toccata et fugue en ré mineur

   le début de la toccata

    le début de la fugue

Musique

Messe en si mineur

   le début

sacrée

Passion selon St Jean

Début du chœur «Ruht wohl …»

 

Passion selon St Mathieu

le thème final

 

 

HAENDEL

Haendel

Musique pour les feux d’artifice royaux.

 

   Début de « la réjouissance »

Water music

   Extrait de la suite en Ré.

Musique sacrée :

        Le Messie

 

   Début de l’Hallelujah !

Opéra :

    Jules César en Egypte

 

   Début de l’acte 1

 

 

 

 

RAMEAU

rameau

 

   Le tambourin

Opéras :

   Les Indes galantes : L’ air des sauvages

   Un extrait de Platée

   Le début de Dardanus

   Un extrait des boréades

   Les Paladins : « Triste séjour »

 

 

SOLER

 

Fandango

   La fin endiablée

 

 

Nous n’oublions pas bien sur le célèbre adagio d’Albinoni bien qu’en réalité il ait été composé en 1945 par un musicologue, Remo Giazotto, qui se serait inspiré de fragments de partitions d’Albinoni.

 

 

 

 

 

A suivre =>

 



© 2006-2018 JP Chorier : Introduction à la musique classique