Sommaire Autres fiches

Joseph Haydn

Sa vie

 J. Haydn est né en 1732 à Rohrau-sur-la-Leitha en basse Autriche et mort à Vienne en 1809.

 De huit à dix-sept ans, il est enfant de chœur à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne.
 Puis, pendant dix ans, il poursuit sa formation musicale en musicien indépendant, subvenant à ses besoins par des leçons et des travaux divers : En 1753 (1751 ?), par l'intermédiaire de Métastase, poète et auteur de nombreux livrets d'opèra de cette époque, il devient le secrétaire de Nicola Porpora, professeur de chant et compositeur renommé, qui lui enseigne la composition et l'introduit dans les milieux aristocratiques.
 En 1758, il devient directeur de musique chez le comte Carl von Morzin où il compose ses premières symphonies.
 En 1761, Haydn entre au service des princes hongrois Esterházy, dont il sera bientôt le maître de chapelle pour de nombreuses années, à Eisenstadt puis à Eszterhaza.
 Une grande amitié lie Haydn et Mozart rencontré en 1784. En 1785, celui-ci décide Haydn à adhèrer à une loge maçonnique, mais cette adhésion, contrairement à Mozart, n'aura pas grande influence sur son oeuvre.
 En 1790, Trois mois seulement après la mort du premier prince Nicolas, Haydn, enfin libéré des obligations de sa charge, part pour Londres, où il effectue deux séjours (1791-1792, 1794-1795) et reçoit un accueil enthousiaste.
 Entre 1792 et 1794, Haydn a pour élève le jeune Beethoven (22 ans).
 A son retour d'Angleterre en 1795, il reprend un service régulier chez le nouveau prince Nicolas II Esterházy, qui quitte Esterhaza pour Eisenstadt.
 Haydn suit la cour jusqu'en 1803, mais ensuite sa santé ne lui permet plus d'activité, il ne quitte plus sa maison de Gumpendorf près de Vienne, jusqu'à sa mort en 1809.
 
 Voir aussi : Haydn dans le chapitre consacré la période classique.

 Pour en savoir plus : Une analyse intéressante de l'oeuvre de Haydn sur l'encyclopédie Larousse

Son Oeuvre

Haydn a excellé surtout dans la symphonie, le quatuor à cordes et l’oratorio.

Nous retiendrons, parmi ses plus belles oeuvres :
 
 Symphonies
 Symphonies n°6 ("Le Matin"),n°7 ("Le Midi") et n°8 ("Le Soir") (1761)
 Parmi les symphonies "Sturm und drang" : les Symphonies n° 44, n° 45 « Les Adieux », n° 51.
 6 Symphonies "parisiennes" n°82 à 87 (1785-1786) parmi lesquelles « L’Ours » (n° 82), « La Poule » (n° 83) et « La Reine de France » (n° 85).
 Symphonie no 92, en sol majeur, « Oxford » (1789)
 12 Symphonies londoniennes n° 93 à 104 (1791-1795), parmi lesquelles « La Surprise » (n° 94), « Le Miracle » (n° 96), « Militaire » (n° 100), « L’Horloge » (n° 101), « Roulement de timbales » (n° 103) et « Londres » (n° 104).
 
 Concertos
 Premier Concerto pour violoncelle, en do majeur
 Deuxième Concerto pour violoncelle, en ré majeur. (1783)
 Concerto pour trompette (1796)
 
 Musique de chambre
 Les derniers quatuors :
 - Six quatuors à cordes « Erdödy », opus 76, (1797) parmi lesquels « Les Quintes » (n° 76), « L’Empereur » (n° 77) et « Lever de soleil » (n° 78).
 - Deux quatuors à cordes « Lobkowitz », opus 77 (1799)
 Les 5 dernières sonates pour piano Hob.XVI 48 à 52 (1789 à 1794)
 
 Oratorios
 Les 7 dernières paroles du Christ (version pour orchestre : 1787, version vocale : 1796)
 La Création (1798)
 Les Saisons (1801)
 
 Opéras
 Acide e Galatea (1762)
 Lo Speziale ("l'Apothicaire") (1768)
 L’Infedeltà delusa (L'infidélité déjouée) (1773)
 La Vera Costanza (1779)
 Armida (1783)
 Orfeo ed Euridice (1791)
 
 
 Vous trouverez la liste complète des oeuvres de Haydn sur Université du Québec


Extraits musicaux


Symphonies

Symphonie n° 94
"La surprise"

Symphonie n° 101
"L'horloge"


00:00 Adagio - Presto
07:25 Andante
15:59 Menuet. Allegretto - Trio
24:10 Finale. Vivace
Symphonie n° 104
"London"


 
 
 
 


Concertos

Concerto pour trompette
par David Guerrier

1er mouvement



2ème mouvement



3ème mouvement



Concerto pour violoncelle n°1
par Jacqueline Dupré

1er mouvement



2ème mouvement



3ème mouvement





Quatuors à cordes

Quatuor op 76 n°2 "Les quintes"
 

Quatuor op 76 n°3 "L'empereur"
 
Quatuor op 77 n°1
 


I. Allegro moderato
II. Adagio
III. Menuet: Presto
IV. Finale: Presto


Suivant =>


© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique