Sommaire Autres fiches

Wolfgang Amadeus Mozart

Sa vie

 W.A. Mozart est né en 1756 à Salzbourg et mort à Vienne à 35 ans, en 1791.

 A partir de 1762, le père de W.A. Mozart le fait voyager à travers toute l'Europe :Munich, Vienne, Bruxelles, Paris (1763), Londres où il rencontre Jean-Chrétien Bach (1764), la Hollande (1765), de nouveau Paris (1766), retour à Salzbourg en 1767 puis Vienne en 1768.
 C'est là qu'il compose à 14 ans "La Finta Simplice", opera buffa en 3 actes, et le Singspiel "Bastien et Bastienne"
 De 1769 à 1772, il fait avec son père plusieurs voyages en Italie où il compose entre autres l'opéra "Mitridate, red de Ponte".
 En 1772, il devient Konzertmeister de l'archevêque de Salzbourg, Colloredo.
 En 1777, il démissionne de son poste à Salzbourg et entreprend avec sa mère, un voyage qui l'amène à Manheim où il passe 6 mois puis à Paris en 1778, où sa mère décède.
 De retour à Salzbourg en 1779, il quitte définitivement le service de Colloredo en 1781 pour s'établir à Vienne comme musicien indépendant.
 En 1782, il épouse Constance Weber.
 C'est dans les années 1780 que Mozart se lie d'amitié avec Haydn pour qui il a une grande admiration. Il lui dédie d'ailleurs 6 quatuors écrits entre 1782 et 1785.
 En 1785, Mozart entre en franc-maçonnerie, suivi par son ami Haydn la même année.
 Les années 1786 à 1791 sont particulièrement difficiles pour Mozart mis à l'écart de la vie musicale viennoise et qui affronte les pires difficultés matérielles, mais c'est pendant cette période qu'il compose ses plus beaux chefs d'oeuvre.
 En 1786, "Les Noces de Figaro", opera buffa en quatre actes (K 492) sur un livret de Da Ponte, sont créées au Burgtheater de Vienne sous la direction de Mozart.
 Il compose la même année les concertos pour piano no 23 (K 488), no 24 (K 491) et no 25 (K 503 ), et achève la Symphonie no 38 « Prague » (K 504).
 En 1787, "Don Giovanni", opéra en deux actes (K 527) sur un livret de Lorenzo Da Ponte, est créé au Théâtre Tyl de Prague (Théâtre national) sous la direction de Mozart.
 Cette même année, il achève la Sérénade en sol majeur « Eine kleine Nachtmusik » (« Une petite musique de nuit », K 525).
 En 1788, il compose son Concerto pour piano no 26 « Du Couronnement » (K 537) et ses trois dernières symphonies : no 39, (K543), no 40, (K 550) et no 41 « Jupiter »,(K 551).
 En 1789, il achève le Quintette avec clarinette, en la majeur (K 581).
 En 1790 "Così fan tutte", opera buffa en deux actes (K 588) sur un livret de Lorenzo Da Ponte, est créé sous sa direction au Burgtheater de Vienne.
 En 1791, Mozart compose avant de mourir ses plus grands chefs d'oeuvre : Le Concerto pour piano et orchestre n° 27 (K595), le Quintette à cordes en mi bémol majeur (K614), l'Ave verum (K619), la Clémence de Titus, la Flûte enchantée, le Concerto pour cor inachevé (K412), terminé par Süssmayr, le Concerto pour clarinette (K622), le Requiem inachevé (K626) terminé par Franz Xaver Süssmayer
 
 Voir aussi : Mozart dans le chapitre consacré la période classique.

 Pour en savoir plus : Une biographie plus complète sur l'encyclopédie Larousse

Son Oeuvre

Mozart a excellé dans tous les genres de la musique. Il a composé entre autres :
 28 sonates pour violon et piano
 22 sonates pour piano
 5 concertos pour violon
 23 concertos pour piano
 Des concertos pour clarinette, pour flûte, pour flûte et harpe, pour basson, pour cor ...
 Plus de 50 symphonies (la dernière est la n° 41, les numéros suivants ayant été attribués plus tardivement à des symphonies de jeunesse).
 Plus de 20 Opéras.
 19 messes, ainsi que des Litanies, vêpres, cantates et sonates d'église.
 De nombreuses oeuvres de musique de chambre : trios, quatuors, quintettes à cordes , ensemble de vents ...
 Des sérénades et des divertimentos.
 
 Vous trouverez la liste complète des oeuvres de Mozart sur Université du Québec

Nous retiendrons, parmi ses plus belles oeuvres :

 Sonates pour piano
 Sonate pour piano n° 8 en la mineur (K310, 1778)
 Sonate pour piano n° 14 en do mineur (K457, 1784)
 Sonate pour piano n° 16, en si b majeur, (K570, 1789)
 Sonate pour piano n° 17, en ré majeur,(K576, 1789)
 
 Musique de chambre
 Quatuors Haydn n°1 à 6 (K 387, K 421, K 428, K 458, K 464, K 465) (1782 à 1785)
 Quintette pour instruments à vent et piano en mi b majeur (K452, 1784)
 Sonate pour violon et piano en la majeur, K526. (1787)
 Sérénade en sol majeur «Eine kleine Nachtmusik» («Une petite musique de nuit», K 525, 1787)
 Quintette à cordes n° 3, en do majeur (K515, 1787)
 Quintette à cordes n° 4, en sol mineur(K516, 1787)
 Quintette pour clarinette et cordes en la majeur (K581, 1789)
 Quintette à cordes n° 6 en mi b majeur (K614, 1791)
 
 Concertos
 Concerto pour piano n° 9 «Jeunehomme», en mi b majeur (K271, 1777) (écrit pour Mlle Jeunehomme, pianiste)
 Concerto pour flûte et harpe, en ut majeur (K 299, 1778)
 Symphonie concertante pour violon et alto en mi b majeur (K364, 1779).
 Concerto pour piano en ré mineur n° 20, (K466, 1785)
 Concerto pour piano en do majeur n° 21, (K467, 1785)
 Concerto pour piano en mib majeur n° 22, (K482, 1785)
 Concerto pour piano en la majeur n° 23, (K488, 1786)
 Concerto pour piano en do mineur n° 24, (K491, 1786)
 Concerto pour piano en do majeur n° 25, (K503, 1786)
 Concerto pour piano en si b majeur n° 27, (K595, 1791)
 Concerto pour clarinette en la majeur (K622, 1791)
 
 Symphonies
 Symphonie en sol mineur n°25 (K183, 1773)
 Symphonie en ré majeur n°38 "Prague" (K504, 1786)
 Symphonie en mi b majeur n°39 (K543, 1788)
 Symphonie en sol mineur n°40 (K550, 1788)
 Symphonie en do majeur n°41 "Jupiter" (K551, 1788)
 
 Opéras
 Idoménée (K366, 1781)
 L'enlèvement au sérail (K384) (1782)
 Les noces de Figaro (K492, 1786)
 Don Giovanni (K527, 1787)
 Cosi fan tutte, (K588, 1790)
 La flûte enchantée (K620, 1791)
 La clémence de Titus (K621, 1791)
 
 Musique sacrée
 Messe "du couronnement" (K317, 1772)
 Messe en do mineur, (K427, 1783) (credo inachevé, complété par Alois Schmitt)
 Ode funèbre maçonnique, en ut mineur (Maurerische Trauermusik) (K 477, 1785)
 Motet "Ave verum corpus" (K618, 1791)
 Requiem, (K626, 1791) (inachevé, terminé par Süssmayer)
 


Extraits musicaux


OPERAS

Oeuvres de jeunesse

La Finta Semplice
 
 



Bastien & Bastienne
par La Scène du Balcon
et les petits chanteurs de Saint-Marc.



Mitridate, roi du Pont
Duo "Se viver non degg'io"
 




Les Chefs d'oeuvres

LES NOCES DE FIGARO
par le choeur MONTEVERDI. Les solistes baroques anglais dirigés par JOHN ELIOT GARDINDER



DON GIOVANNI
dirigé par Daniel Barenboïm au théatre de la Scala




COSI FAN TUTTE
 





LA FLUTE ENCHANTEE
(Extraits)

 
Ouverture



Der Vogelfänger bin ich ja


1er air de la reine de la nuit
par Natalie Dessay



Air de Pamino


2ème air de la reine de la nuit
par Natalie Dessay



Air de Papageno et Papagena




Suivant =>


© 2013 JP Chorier : Introduction à la musique classique