Sommaire Autres fiches

J. Stamitz

Sa vie
 
 Jan Václav Antonín Stamitz, compositeur et violoniste est né à Nemecký Brod (aujourd'hui Havlíckuv Brod) le 17 Juin 1717.
 Il doit probablement sa première instruction musicale à son père.
 De 1728 à 1734, il poursuit ses études au collège jésuite de Jihlava.
 En 1735, après une année passée à l'Université de Prague, il se lance dans une carrière de virtuose du violon.
 En 1741 ou 1742, Stamitz s'installe à la cour de l'électeur palatin de Mannheim, où il est nommé premier violon en 1743.
 Le 1er Juillet 1744, Stamitz épouse Maria Antonia Luneborn dont il a cinq enfants.
 En 1745 ou 1746, il reçoit le titre de Concertmeister, puis est nommé directeur de la musique instrumentale en 1750.
 Entre 1754 et 1755, Stamitz passe un an à Paris où il joue ses oeuvres et fait connaître sa musique.
 Le succès qu'il y rencontre l'engage à publier à Paris ses six Trios pour orchestre, op.1 (1755) et plus tard ses symphonies.
 Stamitz retourne probablement à Mannheim autour de l'automne de 1755, où il meurt moins de deux ans plus tard à l'âge de 39 ans.
 
 Pour en savoir plus : Stamitz sur Larousse.fr

Son Oeuvre


  Jan Stamitz fonda la célèbre école de Mannheim, qui apporta une grande contribution à la musique instrumentale, et particulièrement à la symphonie et au quatuor. Les exécutions de son orchestre impressionnèrent beaucoup Mozart, et ses innovations musicales influencèrent les symphonies de Haydn.
 
 Ses principales oeuvres sont :
 
 10 Trios pour orchestre dont les :
 6 Trios pour orchestre op 1 (1755)
 
 58 Symphonies dont :
 Symphonie en ré majeur, Op. 3, n°2
 Symphonie "pastorale" en ré majeur Op.4, N°2
 Symphonie en mi bémol majeur, Op. 11, n°3
 Symphonie "Mannheim n°1" en sol majeur
 Symphonie "Mannheim n°2" en la majeur
 Symphonie "Mannheim n°3" en si bémol majeur
 
 Nombreux Concertos pour violon, pour flute, pour clavecin, pour hautbois et :
 Le concerto pour clarinette (1757) (le 1er de l'histoire de la musique)
 
 Musique religieuse
 Messe en ré
 



Concerto pour clarinette
Trio en do majeur, Op.1, n°1


Symphonie "pastorale" en ré majeur op.4 n°2
Symphonie "Mannheim" en sol majeur




© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique