Image Caption 17 Image Caption 18 Image Caption 11 Image Caption 12

Accueil => page 1 => page 2 => page 3

Pour les enfants (4)

Introduction à l'opéra

 

La Traviatta : Noi siamo zingarelle



Animation extraite de
"L'opéra imaginaire"

 

Bastien & Bastienne
Opéra de jeunesse de Mozart.

Bastienne, jeune bergère, craint d’être délaissée par son ami Bastien pour une noble châtelaine. Dans sa détresse, elle demande au magicien Colas de l’aider.
Celui-ci lui conseille de jouer l’indifférente pour reconquérir Bastien.

Bastien à son tour vient trouver Colas pour lui conter que Bastienne l'a abandonné, mais Colas lui annonce que c’est trop tard : Bastienne a jeté son dévolu sur un autre. Comment la reconquérir ?

Colas consulte son grimoire et chante la formule magique qui permettra à Bastien de reconquérir Bastienne. : « Diggi, daggi, shurry, murry, horum, harum, lirum, larum, rowdy, mowdy, giri, gari, posito, besti, basti, saron froh, fatto, matto, quid pro quo. »
Cela marche et l’amour faisant son office, le couple finit par se réconcilier et est rejoint par Colas pour chanter le trio final.
 

 

L'enfant et les sortilèges
Musique de Maurice Ravel
Texte de Colette

Dans une vieille maison de campagne, au beau milieu de l'après-midi, un enfant de sept ans est assis, grognon, devant ses devoirs d'école. La mère entre dans la pièce et se fâche devant la paresse de son fils. Puni, il est saisi d'un accès de colère : il jette la tasse chinoise et la théière, martyrise l'écureuil dans sa cage, tire la queue du chat ; il attise la braise avec un tisonnier, renverse la bouilloire ; il déchire son livre, arrache le papier peint, démolit la vieille horloge. « Je suis libre, libre, méchant et libre !… » Épuisé, il se laisse tomber dans le vieux fauteuil… mais celui-ci recule. Commence alors le jeu fantastique. Tour à tour, les objets et les animaux s'animent, parlent et menacent l'enfant pétrifié. Dans la maison, puis dans le jardin, les créatures exposent une à une leurs doléances et leur volonté de vengeance. Alors que l'enfant appelle sa maman, toutes les créatures se jettent sur lui pour le punir. Mais avant de s'évanouir, il soigne un petit écureuil blessé dans le tumulte. Prises de regret, les créatures lui pardonnent et le ramènent à sa mère en l'appelant en chœur avec lui. L’œuvre se termine par les deux syllabes chantées par l'enfant : « ma man ».

 

MOZART : La Flûte Enchantée

La flûte enchantée raconte la lutte entre les Ténèbres (l'ignorance) et la Lumière (la connaissance), représentées par deux personnages ennemis : la Reine de la nuit et Sarastro. Les épreuves initiatiques imposées à l'amour de deux jeunes gens (Tamino et Pamina) doivent leur permettre d'accéder à la vertu et à la sagesse.

La reine de la nuit
Papageno, Papagena

Le prince Tamino, accompagné de l'oiseleur Papageno, veut délivrer la jeune Pamina, fille de la Reine de la Nuit, enlevée par le mage Sarastro. Pour les aider dans leur quête, une flûte magique est confiée à Tamino, et un carillon magique à Papageno. Après de multiples épreuves, Tamino pourra enfin rejoindre la jeune femme dont il est tombé amoureux. Tandis que Papageno rencontrera sa Papagena.

 

La garde montante
Le chœur des gamins, extrait de Carmen de Georges Bizet.


Avec la garde montante,
Nous arrivons nous voilà !
Sonne trompette éclatante
taratata taratata.
Nous marchons la tête haute
Comme de petits soldats
Marquant sans faire de faute
1,2, marquant le pas.
Les épaules en arrière
Et la poitrine en dehors
Les bras de cette manière
Tombant tout le long du corps
Avec la garde montante
Nous arrivons,nous voilà !
sonne trompette éclatante
taratata taratata



<= Précédent


© 2015 JP Chorier : Introduction à la musique classique