Sommaire Autres fiches

Les violes

 

 

Les violes de gambe

 

images\frettes.JPG

La viole de gambe s’appelle ainsi car elle est jouée tenue entre les jambes (sauf la contrebasse de viole jouée debout).

Elle diffère de la famille des violons par le nombre de cordes (6 au lieu de 4) et la présence de frettes, qui divisent la touche comme sur le luth ou la guitare.

 

Ici les frettes sont faites de cordes entourant le manche. Sur d’autres instruments elles peuvent être faites de petites tiges en bois, en ivoire ou en métal, fixes ou mobiles, permettant au musicien d’ajuster son instrument.

 

 

Dès la renaissance, la  famille des violes de gambe couvre une large étendue de sons, des plus graves aux plus aigus :

 

-        La plus grave est la contrebasse de viole (ré, sol, do, mi, la, ré) dont l’ambitus est proche de notre contrebasse actuelle.

-        Vient ensuite la grande basse de viole (sol, do, fa, la, ré sol)

-        puis la basse de viole  (ré, sol, do, mi, la, ré) proche du violoncelle

-        la  viole de gambe ténor (sol, do, fa, la, ré sol),

-        La viole de gambe alto, peu utilisée

-        Et enfin le dessus de viole (ré, sol, do, mi, la, ré), proche de l’alto.

 

Grande basse de viole de Maggini (1581, 1632),

célèbre luthier italien de l’école de Brescia

images\grande basse de viole de Maggini.JPG

 

 

basse de viole-1

Caspar Netscher (1635-1684)

La leçon de basse de viole

(musée du Louvre)

Les violes de gambe ont connu leurs heures de gloire pendant trois siècles, de 1480 à 1780.

 

On retrouve à l’époque baroque la famille des violes de gambe que nous avons rencontrée à la Renaissance, complétée par le pardessus de viole apparu au 18ème siècle pour couvrir le répertoire du violon. On trouve, du plus grave au plus aigu :

-        La Contre basse de viole de gambe

-        La Grande basse de viole de gambe

-        La Basse de viole de gambe

-        La Viole de gambe ténor

-        La Viole de gambe alto (peu utilisée)

-        Le Dessus de viole

-        Le Pardessus de viole, accordé 1 octave plus haut que la viole ténor, et ne comportant que 5 cordes.

 

 

 

Le tableau suivant donne l’accord de ces instruments :

 

Pardessus de viole

Dessus de viole

Viole de gambe ténor

pardessusdeviole

dessusdeviole

violetenor-R

Accord_pardessus_viole

Accord_dessus_viole

Accord_viole_tenor

Basse de viole

Grande basse de viole

Contrebasse de viole

 

 

 

 

Madame Henriette,

fille de Louis XV,

jouant de la basse de viole.

 

Madame Henriette, fille de Louis XV jouant de la basse de viole, par Jean-Marc Nattier,

 

 

 

 

 

par Jean-Marc Nattier

contrebasse de viole

Accord_viole

accord_Grande_basse_viole

Accord_contrebasse_viole

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Viole_de_gambe

 

 

La viole d’amour

 

Viole d'amour (1732) Pa

 1732  (musée de la musique – Paris)

La viole d'amour est une sorte de viole alto, muni de sept cordes principales et de cinq à vingt cordes sympathiques vibrant par résonance.

Les ouïes sont en forme de flammes et son chevillet est orné d’une tête d’amour ou de femme aux yeux bandés, à laquelle l’instrument  doit sans doute son nom.

viole-damour-tete                viole-damour-tete-1793

Exemples de têtes de viole d’amour

 

Pour tout savoir sur la facture des violes :

La musique à travers ses instruments : Les violes

 


Extraits du répertoire

Monsieur de Sainte Colombe
Concert à 2 violes

 

Marin Marais
Pièces a Une Viole du Premier Livre

 

 

Pour en savoir plus : La viole de gambe, sur Wikipédia

 



© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique