Sommaire Autres fiches

Le trombone

 

trombone 1619
La saqueboute de la Renaissance est l’ancêtre du trombone à coulisse

 

Le trombone baroque

trombone 1619
1619   (musée de la musique – Paris)

Le trombone, hérité de la sacqueboute, est, comme la trompette, un instrument à embouchure. Sa coulisse, faisant varier la longueur de tuyau et donc le son fondamental de l’instrument, permet de jouer une plus large gamme de notes. Pendant la période baroque, il est surtout utilisé pour donner plus de magnificence aux voix en les doublant. Il n’intègrera véritablement l’orchestre que pendant la période classique.

La trombone classique

Le trombone évolue très peu pendant la période classique. Néanmoins sa présence s’affirme dans l’orchestre : Mozart l’utilise dans ses opéras, Haydn dans «La création», et Beethoven dans ses symphonies, en particulier dans la 9ème.

Trombone du 18ème siècle

La coulisse du trombone faisant varier la longueur du tuyau, comporte 7 positions, chaque position correspondant à une variation de hauteur d’1/2 ton. La coulisse permet donc, sur toute sa longueur, de faire varier progressivement le son de 3 tons. Les positions de la coulisse ne sont pas repérées, elles sont estimées par l’instrumentiste, ce qui lui permet de jouer parfaitement juste, (si son oreille est bonne), contrairement à l’usage de pistons qui sont d’une justesse plus approximative.

Ecoutez : le trombone dans un extrait du Requiem de Mozart (tuba mirum)

 

Extraits du répertoire


G.F. Haendel : Concerto pour trombone en Fa mineur


Rimsky-korsakov : Concerto pour trombone

Pour en savoir plus : Le site du trombone.



© 2019 JP Chorier : Introduction à la musique classique