Sommaire Autres fiches


Le célesta

 

Inventé au 19ème siècle,  entre 1866 et 1868 par le constructeur d’harmonium parisien Auguste Mustel, le célesta est déjà utilisé par Tchaïkovski dans son ballet mais il trouve surtout sa place dans l’orchestre symphonique au 20ème siècle.

celesta.jpg
(Musée de la musique de Paris)

celesta-fonction

 Sa mécanique est similaire à celle du piano, mais les marteaux, recouverts de feutre ou de cuir,  frappent des lames métalliques à la place des cordes. Ces lames métalliques sont associées à des tubes résonateurs qui  amplifient le son.


 

celesta_mechanik.jpg
Lames et marteaux

 

celesta-résonateurs.jpg
Résonateurs

 

Le célesta est utilisé dans de nombreuses œuvres modernes et contemporaines, dont on peut citer :

 



© 2021 JP Chorier : Introduction à la musique classique