Sommaire Autres fiches

Adam de la Halle

Sa vie
 
 
 Quelques dates glanées de ci de là :
 
 Adam de la Halle (appelé aussi Adam le bossu) est né vers 1235 ou 1245 à Arras.
 Il fait ses études à l'abbaye cistercienne de Vaucelles, puis à l'université de Paris.
 Vers 1271 ou 1280 il entra comme menestrel au service de Robert II d'Artois, qu'il suivit en Italie en 1283.
 Il passa ensuite à la cour napolitaine de Charles d'Anjou, où il mourut vers 1287.
 
 Voir aussi : Adam de la Halle dans le chapitre consacré au Moyen-Age.

Son Oeuvre

Adam de la Halle est considéré comme le dernier trouvère. Il contribua beaucoup au répertoire monodique, et surtout, prit le chemin de la polyphonie profane.
 
 Les oeuvres qui nous sont restées comprennent :
 36 chansons monodiques
 18 jeux partis (joutes poético-musicales entre 2 personnages) monodiques.
 14 rondeaux, 5 motets, 1 ballade, 1 virelai, tous à 3 voix
 Trois jeux (textes en vers entremélés de chansons) :
   - Le jeu d'Adam ou de la feuillée
   - Le jeu de Pélérin (1276)
   - Le jeu de Robin et Marion (1285)
 

  Vous trouverez la liste complète de ces oeuvres sur   Musicologie.org.
 

Rondeaux et ballade à 3 voix

A Dieu commant amouretes
(Rondeau)

A jointes mains vous proi
(Rondeau)

Dieus soit en cheste maison
(Ballade)



Le jeu de Robin et Marion (Extraits)

Le jeu de Robin et Marion comprend dix personnages : Robin, Marion, Un chevalier, six bergers et une bergère.
On y raconte la tentative de séduction d’un chevalier auprès de Marion, qui le repousse et l’apprend à Robin. Celui-ci, craignant le retour du chevalier, fait appel à des bergers qui s’arment de bâtons. Le chevalier revient néanmoins et enlève Marion, qui finit par s’en délivrer.
Tout cela se poursuit par les jeux et les danses de Robin et de Marion et des autres villageois. et par le mariage de Robin avec Marion.


  Vous trouverez le texte complet et les illustrations de cette oeuvres sur   Musicologie.org.
 




© 2012-2014 JP Chorier : Introduction à la musique classique