Sommaire Autres fiches

Marc-Antoine Charpentier

Sa vie

 Marc-Antoine Charpentier est né en 1643, en Île-de-France.
En 1665, il part à Rome où il côtoie Giacomo Carissimi, fameux pour ses oeuvres sacrées, dont il devient l'élève.
En 1670, revenu à Paris, Il se met au service de Marie de Lorraine, dite Mademoiselle de Guise, ainsi que d'Élisabeth d'Orléans, dite Madame de Guise.
En 1672, Molière demande à Charpentier de remplacer Lully pour assurer la partie musicale de ses comédies-ballets, ce qu'il fait jusqu'à la mort de Molière en 1673.
Jusqu'en 1686, Il continue de travailler avec la Troupe du roi, qui devient en 1682 "la Comédie Française",
A partir de 1679, Il est chargé de composer la musique religieuse pour le Dauphin.
Dans les années1680, il reçoit des commandes des couvents de religieuses comme l'Abbaye-aux-Bois ou Port-Royal de Paris, pour lesquels il compose entre autres les "leçons de ténèbres".
En 1688, après le décès de Mademoiselle de Guise, il est employé par les jésuites et devient maître de musique du collège Louis-le-Grand, rue Saint-Jacques, puis de l'église Saint-Louis, rue Saint-Antoine.
En 1698, Charpentier est nommé maître de musique des enfants de la Sainte-Chapelle du Palais, l'une des institutions les plus importantes de la capitale avec Notre-Dame de Paris.
Marc-Antoine Charpentier meurt le 24 février 1704 dans sa maison de la Sainte-Chapelle.
 
Pour en savoir plus : Marc-Antoine Charpentier, musicien du baroque
Voir aussi : M.A. Charpentier sur musicologie.org

Son Oeuvre

 Les principales oeuvres de M.A. Charpentier sont les suivantes :.

Les opéras et pastorales :
 Les Plaisirs de Versailles, pastorale H.480(1680).
 Actéon, pastorale H.481 (1684).
 Les Arts florissants H.487 (1685-1686).
 Médée, opéra en 5 actes sur un livret de Thomas Corneille. H.491 (1693-1694)

Musiques de scène :
 Le Mariage forcé, de Molière, H.494 (1672).
 Le Malade imaginaire, de Molière H.495 (1673).
 Circé, tragédie de Thomas Corneille H.496 (1675).
 Andromède, tragédie de Thomas Corneille H.504 (1682).

Oeuvres religieuses :
 Te Deum H.146.
 Leçons des ténébres.
 Histoires sacrées dont "Judicium Salomonis".
 Motets dont le "Motet pour l'offertoire de la Messe Rouge"
 Onze messes dont la "messe pour les trépassés" et la "Missa Assumpta est Maria".
 .

Vous trouverez la liste complète des oeuvres de M.-A. Charpentier sur "Marc-Antoine Charpentier, musicien du baroque".

 Marc-Antoine Charpentier a aussi écrit des ouvrages théoriques, dont :  Règles de Composition (1762).



Les plaisirs de Versailles
par Les Arts Florissants, dirigés par William Christie

1/3
2/3
3/3



Extraits de musiques religieuses

Te Deum : Prélude
par Les Arts Florissants, dirigés par William Christie


Missa Assumpta Est Maria, H.11
par Le Concert Spirituel, Hervé Niquet

Magnificat à trois voix H.73
par Les Arts Florissants, dirigés par William Christie






© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique