Sommaire Autres fiches

Thomas Tallis

Sa vie

 Thomas Tallis est né à Leicestershire vers 1505.
 
 En 1532 il est organiste dans un petit monastère, le prieuré bénédictin de Douvres.
 En 1536 il est organiste à Waltham abbey dans l'Essex.
 En 1542 il devient "gentleman" et organiste de la chapelle royale et de la cour.
 A partir de 1572 William Byrd (qui était peut-être son élève) le seconde à la chapelle royale.
 Thomas Tallis meurt à Greenwich en 1585.
 
 Pour en savoir plus, une biographie plus complète sur : classical-composers.org

Son Oeuvre

Thomas Tallis, qui a vécu en Angleterre sous Henry VIII, Edouard VI, la reine Mary et Elisabeth I, a connu des changements de politique religieuse de sorte que l'on trouve dans son oeuvre des compositions anglicanes, sur des textes en anglais, et des compositions catholiques sur des textes en latin.
 Ses oeuvres les plus élaborées sont celles écrites sur des textes latins.
 
 Ses principales oeuvres sont :
 3 messes de 4 à 7 voix.
 2 magnificat
 2 lamentations du prophète Jérémie.
 13 motets de 4 à 40 voix (dont "spem in allium" pour 8 choeurs à 5 voix)
 16 autres motets de 5 à 6 voix publiés dans un recueil commun avec William Byrd.
 Des pièces pour instrument à clavier..

  Vous trouverez  ici  une liste complète des oeuvres de Thomas Tallis.
 


Spem in alium, motet pour 8 choeurs de 5 voix.
par The Tallis Scholars
Motet : O Nata Lux de Lumine
par l'ensemble vocal "de cinq à sept"


Hymne : If Ye Love Me
par The Cambridge Singers


Les lamentations de Jérémie
par l'ensemble Heinavanker




© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique