Sommaire Autres fiches

Domenico Scarlatti

Sa vie
 Domenico Scarlatti est né le 26 octobre 1685 à Naples, sixième des dix enfants d'Alessandro Scarlatti.
 Son père, nommé directeur de la musique de la Chapelle Royale à 25 ans, fut probablement son premier professeur.
 A 16 ans (1701), il est nommé compositeur et organiste à la chapelle royale de Naples.
 A 18 ans (1703), il crée son premier opéra à la cour de Naples.
 En 1705 il se perfectionne à Venise, où il fait la connaissance de Vivaldi et de Haendel.
 C'est là qu'il devient un véritable virtuose du clavecin. Il battit un jour son ami Haendel au clavecin lors d'une “joute“ musicale à Rome. Mais ce dernier prit sa revanche à l'orgue.
 De 1709 à 1714, il est maître de chapelle de la reine Marie-Casimire de Pologne, en résidence à Rome, pour qui il écrit plusieurs opéras.
 De 1715 à 1719, il est maître de chapelle à la basilique Saint-Pierre.
 Il réside à Lisbonne de 1720 à 1724 où il enseigne la musique à la princesse Maria Magdalena Barbara.
 Après 4 ans passé à Naples, il revint en Espagne en 1729, où il redevint le maître de musique de la princesse Maria Magdalena Barbara, qui devint ensuite reine d'Espagne.
 C'est là qu'il écrivit la majeure partie de son oeuvre pour le clavecin, et c'est au cours de ses derniéres années passées en Espagne qu'il fut professeur du Padre Antonio Soler.
 Domenico Scarlatti est mort à Madrid le 23 juillet 1757.

On trouvera une biographie détaillée de Domenico Scarlatti sur musicologie.org

Son Oeuvre

 D. Scarlatti est surtout célèbre pour son œuvre pour le clavecin qui comprend 555 “sonates“.
 L'intégrale de ces sonates a été enregistrée par Scott Ross en 35 CD.
 Dans ces sonates, le compositeur emploie de façon frappante toutes les ressources du clavier : grands sauts, croisement des mains, notes répétées.
 
Scarlatti a aussi composé de trés belles oeuvres religieuses, dont les principales sont :
  Stabat mater (Rome, 1719)
  Messe (Madrid, 1754)
  Salve Regina (Madrid, 1756)
 

Vous trouverez une liste des oeuvres de Domenico Scarlatti sur musicologie.org



Quelques sonates jouées par Scott Ross, clavecin
K1, K2 et K3
K11, K12, K13
K298



Quelques sonates jouées par Horowitz, piano
K 25
K 322
K 466



Stabat Mater à 10 voix
par Rinaldo Alessandrini et le Concerto Italiano
1 Stabat Mater dolorosa
2 Cujus animan gementem
3 Quis non posset contristari
4 Eia mater fons amóris
5 Sancta Mater istud agas
6 Fac me vere tecum flere
7 Iuxta crucem tecum stare
8 Inflammatus et accensus
9 Fac ut ánimae donétur
10 Amen



Salve Regina
I. Salve Regina

II. Ad te clamamus (Andante)

III. Exules filii Evae (Grave)

IV. Ad te suspiramus (Adagio)

V. Eja ergo (Andante)

VI. Nobis post hoc exsilium ostende

VII. O clemens (Adagio)

VIII. Amen (Allegro)



Fandango
par Mayako Sone, clavecin



Sonates pour Viole d'Amour et clavecin
par Valerio Losito Viole d'Amour, et Andrea Coen clavecin





© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique