Sommaire Autres fiches

François Couperin

Sa vie
 
 François Couperin dit "le grand" est né le 10 novembre 1668 à Paris, d'une famille de musiciens, éclipsant rapidement son oncle Louis, le plus célèbre Couperin avant lui.
 A 17 ans, en 1685, il reprend, après un intérim de De Lalande, le poste qui lui est réservé à l’orgue de Saint-Gervais, précédemment tenu par son oncle, puis son père.
 En 1693 il devient l'un des quatre organistes de la cour de Louis XIV.
 En 1694 il devient précepteur des enfants du roi.
 En 1702 il est annobli avec le titre de chevalier.
 En 1713 il publie son premier livre de clavecin.
 François Couperin est mort à Paris le 11 septembre 1733.

Son Oeuvre

 Couperin doit principalement sa renommée à ses oeuvres pour clavecin. Classées en 27 ordres, subdivisés en 4 livres, ces pièces portent chacune un titre particulier, sauf dans les premiers livres qui conservent les mouvements traditionnels de la suite de danses.
 Parmi ses oeuvres religieuses, ses "Leçons de ténèbres pour le mercredi saint" sont particulièrement remarquables, en particulier la 3ème leçon qui est considérée par les musicologues comme un sommet de l'art vocal baroque. Cette oeuvre est basée sur le texte des lamentations de Jérémie, de l'Ancien Testament, sujet qui a également été traité par d'autres compositeurs tels que Roland de Lassus et Palestrina à la Renaissance, puis à son époque, M.A. Charpentier et M.R. De Lalande.

Les principales oeuvres de François Couperin sont :

Musique pour orgue :
 "Pièces d'orgue" (1690) comprenant 2 messes :
   Messe à l’usage ordinaire des paroisses
   Messe propre pour les couvents de religieux et religieuses.

Musique vocale que l'on peut classer en 3 catégories :
 Les "Elévations" pour voix solistes et basse continue.
 Les motets pour voix solistes, instruments et (pour certains) choeur.
 Les "Leçons de ténèbres", à une et deux voix (1715).

Musique pour le clavecin
 "Pièces de clavecin", comprenant 27 ordres (suites) répartis dans 4 livres (de 1713 à 1730).
 "L'Art de Toucher le Clavecin" (1716) comprenant une allemande et 8 préludes.

Autres musiques de chambre
 Sonates en trio : La Pucelle, La Steinkerque, La Visionnaire, L'Astrée. (vers 1690)
 Sonate en quatuor : La Superbe (vers 1695)
 Les Nations, comprenant chacune une sonate et une suite : La Française, L'Espagnole, L'Impériale, La Piémontaise.(1726)
 Les « Apothéoses », suites en trio : "Le Parnasse ou l'apothéose de Corelli", "Concert en forme d'apothéose à la mémoire de l'incomparable M. de Lully" (1724)
 4 Concerts Royaux (1714-1722)
 10 Nouveaux Concerts "Les goûts réunis" (1724)
 2 suites pour viole (1728)
 
 François Couperin a écrit un traité musical sur la technique du clavecin, intitulé "L'art de toucher le clavecin", connu et apprécié de J.S. Bach, dans lequel on trouve les partitions d'une allemande et de 8 préludes.
 
 Vous trouverez la liste complète des oeuvres de Couperin sur   "catalogue des oeuvres de Couperin"




Extraits des "Leçons des ténébres"
Première leçon
Par les Chantres de Saint-Hilaire
Troisième leçon
chantée par Montserrat Figueras & Maria Cristina Kiehr



Pièces De Clavecin, 4e Livre - 24e Et 25e Ordres
par Francoise Petit


25e ordre en ut

La Visionnaire
La Mystérieuse
La Montflambert
La Muse Victorieuse
Les Ombres Errantes

24e ordre en la

Les Vieux Seigneurs
Les Jeunes Seigneurs
Les Dars-Homicides
Les Guirlandes
Les Brinborions
La Divine-Babiche Ou Les Amours Badins
La Belle Javotte (autre fois l'infante)
L'Amphibie


Concerts Royaux






L'Art de Toucher le Clavecin (extraits)
Messe á l'usage des paroisses : Gloria




© 2012 JP Chorier : Introduction à la musique classique