Image Caption 17 Image Caption 18 Image Caption 11 Image Caption 12 Image Caption 17 Image Caption 18
 
 précédent

La musique contemporaine (1)

[Origines] [Grèce] [Moyen-âge] [Renaissance] [Baroque] [Classicisme] [Romantisme] [Post-romantisme] [20e_siècle] [Contemporaine]
suivant 

Ce chapitre est, bien sûr, en constante évolution

 

I    Introduction



Introduction en guise de sommaire

 

 

Les courants de la musique contemporaine

 

Nous avons déjà rencontré quelques grands courants de la musique contemporaine dans le chapitre consacré au 20ème siècle, à savoir :

-        Le sérialisme avec la 2ème école de Vienne et l’école de Darmstadt

-        La musique électroacoustique, initiée par Pierre Schaeffer

-        La musique aléatoire et la forme ouverte, avec Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen

-        La musique algorithmique avec Pierre Barbaut et Iannis Xenakis.

 

Nous verrons comment ces mouvements ont évolué depuis les années 1950.

 

Le post-sérialisme : Le sérialisme strict, ou encore sérialisme intégral ou pointilliste, meurt progressivement à la fin des années 1950. De plus en plus, les compositeurs sont amenés à assouplir le sérialisme en réintégrant une part de tonalité et de continuité. Ce post-sérialisme s’impose peu à peu dans la composition et on peut dire que tous les compositeurs contemporains en subissent plus ou moins l’influence.

 

Le post-modernisme : Le post-modernisme est né dans les années 1980 en réaction contre la musique moderne atonale et élitiste et afin de regagner un public de mélomanes laissé au bord du chemin. Il se traduit par un retour à la tonalité, à la mélodie, à la régularité rythmique et à une plus grande simplicité formelle.

 

La musique minimaliste  :  La musique minimaliste est caractérisée par un retour à la tonalité, une pulsation régulière et la répétition de phrases ou de cellules musicales.

On distingue le minimaliste répétitif fondé par Terry Riley et dont les principaux représentants sont Steve Reich, Philip Glass et John Adams, et le minimalisme mystique représenté entre autres par Arvo Pärt et Henryk Górecki.

 

La musique spectrale : S’opposant à la composition sérielle, au hasard et à tous calculs divers et variés utilisés dans bon nombre d’œuvres du 20ème siècle, la musique spectrale se fonde exclusivement sur les propriétés acoustiques du son. Ses principaux représentants sont les compositeurs français Tristan Murail et Gérard Grisey, ainsi que Michael Levinas et Hugues Dufourt.

 

La musique électro-acoustique : La musique électroacoustique inventée dans les années 1950 évolue avec les techniques électroniques et informatiques.

Ainsi, l’électroacoustique mixte (association d’instruments traditionnels et de sons électroniques) se généralise, la musique électronique vivante (Life electronic music) se développe grâce aux progrès de l’informatique temps réel qui permet par ailleurs aux compositeurs de synthétiser des sons et de créer de nouvelles formes musicales.

La musique électroacoustique va d’autre part inspirer certains compositeurs et DJ Pop-Rock qui vont développer la musique dite « Electro ».

 

Le Théâtre musical et instrumental : le théâtre musical, apparu dans les années 1960, est une manière de repenser l’opéra. C’est un spectacle où toutes les composantes (voix, instruments, mise en scène, décors, costumes...) sont étroitement imbriquées entre elles.

Le théâtre instrumental quant à lui prend en considération les implications visuelles et gestuelles de l’instrument et de l’instrumentiste dans leur relation à l’espace.

 

Le syncrétisme musical : À la suite de tous les courants proposés par la musique contemporaine, certains compositeurs choisissent de créer leur propre langage à la croisée de tous les autres, en piochant dans tous les courants et styles du passé comme du présent pour écrire une musique personnelle.

 

 

 

Les compositeurs contemporains

 

On trouvera dans le tableau suivant une liste, bien sûr non exhaustive, de compositeurs contemporains plus ou moins associés aux mouvements musicaux cités précédemment.

 

Post-sérialisme

Betsy Jolas (1926-), France

György Kurtág (1926-), Roumanie

Henri Pousseur (1929-2009), Belgique

Luis de Pablo (1930-), Espagne

Gilbert Amy (1936-), France

Jean-Claude Eloy (1938-), France

 

Spectralisme

Giacinto Scelsi (1905-1988), Italie

Roger Tessier (1939-), France

Horațiu Rădulescu (1942-2008), Roumanie

Hugues Dufourt (1943-), France

Iancu Dumitrescu (1944-), Roumanie

Gérard Grisey (1946-1998), France

Tristan Murail (1947-), France

Claude Vivier (1948-1983), Canada

Michael Lévinas (1949-), France

Kaija Saariaho (1952-), Finlande

Philippe Hurel (1955-), France

Philippe Leroux (1959-), France

Jean-Luc Hervé (1960-), France

Marc-André Dalbavie (1961-), France

Joshua Fineberg (1969-), USA

 

Théâtre musical

Marius Constant (1925-2004), France

Henri Pousseur (1929-2009), Belgique

Mauricio Kagel (1931-2008), Argentine

Philippe Boesmans (1936-), Belgique

Brian Ferneyhough (1943-), G.-B.

Costin Miereanu (1943), Roumanie

Péter Eötvös (1944-), Hongrie

Georges Aperghis (1945-), Grèce

Pascal Dusapin (1955-), France

 

Autres

Macolm Arnold (1921-), G.-B.

Friedrich Cerha (1926-), Autriche

Einojuhani Rautavaara (1928-), Finlande

Tōru Takemitsu (1930-1996), Japon

Friedrich Gulda (1930-2000), Autriche

Sylvano Bussotti (1931-), Italie

Per Nørgård (1932-), Danemark

Peter Maxwell Davies (1934-2016), G.-B.

Sir Harrison Birtwistle (1934-), G.-B.

Peter Schat (1935-2003), Pays-Bas

Brian Ferneyhough (1943-), G.-B.

John Rutter (1945-), G.-B.

Jacques Lenot (1945-), France

Tristan Keuris (1946-1996), Pays-Bas

Jean-Louis Florentz (1947-2004), France

Philippe Manoury (1952-), France

Denis Cohen (1952-), France

Toshio Hosokawa (1955-), Japon

Luca Francesconi (1956-), Italie

Esa-Pekka Salonen (1958-), Finlande

Magnus Lindberg (1958-), Finlande

Erki Sven Tüür (1959-), Estonie

Olga Neuwirth (1968-), Autriche

Thomas Adès (1971-), G.-B.

Bruno Mantovani (1974-), France

 

Post-modernisme

Edison Denisov (1929-1996), Russie

Sofia Goubaidoulina (1931-), Russie

Krzysztof Penderecki (1933-), Pologne

Alfred Schnittke (1934-1998), Russie

Arvo Pärt (1935-), Estonie

Michael Nyman (1944-), G.-B.

John Adams (1947-), USA

Philippe Hersant (1948-), France

Manfred Trojahn (1949-), Allemagne

Olivier Greif (1950-), France

Wolfgang Rihm (1952-), Allemagne

Nicolas Bacri (1961-), France

Thierry Escaich (1965-), France

Eric Tanguy (1968-), France

Guillaume Connesson (1970-), France

Karol Beffa (1973-), France

 

Minimalisme

Moondog (1916-1999), USA

Pauline Oliveros (1932-2016), USA

Henryk Górecki (1933-2010), Pologne

Arvo Pärt (1935-), Estonie

La Monte Young (1935-), USA

Terry Riley (1935-), USA

Steve Reich (1936-), USA

Philip Glass (1937-), USA

Louis Andriessen (1939-), Pays-Bas

Gavin Bryars (1943-), G.-B.

John Tavener (1944-), G.-B.

Michael Nyman (1944-), G.-B.

John Adams (1947-), USA

Michael Gordon (1956-), USA

David Lang (1957-), USA

Julia Wolfe (1958-), USA

 

Electro-acoustique, électronique

Pierre Schaeffer (1910-1995), France

Bruno Maderna (1920-1973), Italie

Ivo Malec (1925-2019), France

Bernard Parmegiani (1927-2013), France

Pierre Henry (1927-2017), France

K. Stockhausen (1928-2007), Allemagne

Henri Pousseur (1929-2009), Belgique

Fr-Bernard Mâche (1935-), France

J-Claude Risset (1938-2016), France

Jonathan Harvey (1939-), G.-B.

G.Fr. Haas (1953-), Autriche

Yan Maresz (1966-), France

 

 

 

 

 

 

 

A suivre =>

 

 

 



© 2019 JP Chorier : Introduction à la musique classique